Accueil > Élections cantonales 2013 > Textes > Nos options sur quelques dossiers

Grand Conseil - législature 2013–2017

 Nos options sur quelques dossiers

vendredi 29 mars 2013


Au cours de la législature 2013–2017, le Grand Conseil traitera de nombreux dossiers sensibles pour l’avenir du canton :

- Fiscalité des personnes physiques : Les hauts revenus ne doivent pas être privilégiés ;

- Fiscalité des entreprises : leurs bénéfices doivent servir au développement du canton ;

- Transports publics : un réseau performant reliant toutes les régions du canton reste indispensable ;

- Enseignement : HARMOS et les autres réformes en cours ne doivent pas être sacrifiées sur l’autel des économies ;

- Politique hospitalière : il faut des établissements publics répartis sur plusieurs sites permettant l’accès aux soins à toutes et à tous ;

- Répartition des tâches entre État et communes : une complémentarité s’impose dans un esprit de partenariat.

Par ailleurs, nous nous engageons à :

- Défendre de meilleures conditions de travail par un renforcement des contrôles et un soutien inconditionnel aux contrats collectifs et CCT qui garantissent les mêmes conditions pour tous.

- Prendre des mesures pour que la création d’emplois permettent de réduire le chômage local, en augmentant, par exemple, les ressources pour la formation des chômeurs.

- Assouplir les pratiques de perception de l’impôt pour les personnes qui peinent à les payer (intérêt de 10%, remboursement des dettes fiscales) suite à des difficultés personnelles (maladie, chômage, divorce ou revenu irrégulier). Il faut rester ferme envers celles et ceux qui fraudent, mais l’État ne doit pas étrangler les autres pour autant !

Cette liste suffit à démontrer que les enjeux de la législature nécessiteront une forte représentation de la gauche au Grand Conseil, afin que les valeurs de solidarité et de justice sociale guident les choix à venir.

POP neuchâtelois  |   Dernière mise à jour: le 15 mars 2018

Site réalisé avec SPIP | Suivre la vie du site RSS 2.0